Module III.Arsenaux méditerranéens et commerce entre XVIe et XVIIe siècles : le cas de Venise

2.2.1. Les articulations de la structure urbanistique vénitienne

C’est à cette époque que furent définis et maintenus une fois pour toutes les pôles fonctionnels de la ville : Rialto, le centre des activités de marché interne et international, San Marco, le lieu de l’exercice du pouvoir politique et de sa théâtralisation, l’Arsenal, siège des activités du chantier naval. Alors la distinction fonctionnelle entre San Marco et l’Arsenal n’était pas nette : une partie des activités de construction navale se déroulait dans la zone appelée Terranuova qui donnait sur le bassin de San Marco.
Il faut encore souligner qu’à Venise, l’Arsenal se distingue du port en tant que tel, port dont les activités se déroulaient, au fil de l’histoire, dans différents lieux (bassin de San Marco, Malamocco, Mestre/Marghera) et il se distingue aussi  - de plus en plus au fil des siècles – de la ville dont il constitue une partie territorialement homogène et séparée.
Bibliographie d’approfondissement: F. Lane, Navires et constructeurs à Venise pendant la Renaissance, Sevpen, Paris 1965

Ressources sur Internet

< previus | index | next >