Module III.Arsenaux méditerranéens et commerce entre XVIe et XVIIe siècles : le cas de Venise

4.4. Emprunts linguistiques

Le système, bien rodé, entra en crise avec la découverte de la route du Cap (circumnavigation de l’Afrique) par les Portugais, qui réussirent ainsi à s’approvisionner en épices directement auprès des marchés sub-continentaux de l’Océan indien, en court-circuitant les ports méridionaux de la Méditerranée et donc Venise. Une certaine tradition historiographique, désormais abandonnée, attribuait à cet événement la cause de l’effondrement, non seulement de la puissance vénitienne mais aussi, plus en général, des commerces de la Méditerranée en faveur des trafics atlantiques.
Fernand Braudel nous a enseigné que la situation était bien plus complexe, aussi bien celle de Venise que celle de la Méditerranée; la nouvelle chronologie qu’il a proposée montre un XVIe siècle alternant des phases positives et négatives pour le commerce des épices.
En réalité, le vieux système sut résister dans la moyenne durée et la pratique du duopole musulman-vénitien permit de récupérer des positions perdues.
Durant le XVIe siècle, l’évolution du commerce des épices, tout en dents de scie, fut fortement conditionné par les dynamiques politico-militaires gravitant en Méditerranée. D’une façon générale, on peut dire que les moments de crise internationale (Venise étant protagoniste ou non) entravèrent le bon fonctionnement des trafics et avantagèrent les Portugais. Ces derniers, eux-mêmes victimes des multiples vicissitudes politico-militaires de l’Europe atlantique, perdirent leur primauté dans un processus d’affaiblissement qui conduisit d’ailleurs la couronne d’Espagne a annexé le Portugal.
Le déclin définitif du système commercial des épices fut déterminé par l’arrivée des Hollandais dans l’archipel indochinois et en Extrême Orient.

Bibliographie d’approfondissement:

  • F. Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, [1949]
  • F. Braudel , Civilisation, économie et capitalisme, XV e -XVIII e siècle, 1979

Ressources sur Internet:

< previus | index |